LE MERIDIEN DE LA VESSIE

La Vessie stocke et excrète l’urine, mais participe aussi au processus de transformation des liquides, processus nécessaire à la production d’urine.

Trajet du Méridien de la Vessie

p_v.ht26p_v.ht30Il débute au dessus du bord interne de l’orbite de l’œil.

Il passe par le sommet et l’arrière du crâne à 1,5 cuns (doigt) à l’extérieur du vaisseau gouverneur et à la base du crâne au point 10;

il se divise ensuite en 2 branches parallèles jusqu’au bassin à 1,5 cuns du vaisseau gouverneur pour la première branche et 3 cuns pour la deuxième.

Sur la branche interne descendant dans le dos se trouvent les points SHU du dos (point 11 à point 28).

Le méridien continue sur le milieu de la partie postérieure de la jambe pour la première branche et sur la partie externe de la partie postérieure de la jambe pour la 2eme branche.

Les deux branches se rejoignent dans le creux (partie interne dans le milieu du pli du genou) au point point 40, puis descend le long des jumeaux dans l‘axe du talon d’Achille, à la base des jumeaux oblique vers l’extérieur le long du tendon des jumeaux dans la direction du point 60 situé entre le bord extérieur de la malléole externe et et le bord interne du tendon d’Achille à la hauteur du milieu de la malléole.

Ensuite il descend 1,5 cuns au dessous de la malléole sous le point 60, puis remonte pour suivre le bord externe du 5eme métatarsien et se terminer à l’angle unguéal externe du petit orteil (5eme).p_v.ht27

p_v.ht28

p_v.ht29

Fonctions de la Vessie

p_v.ht311La fraction « impure » des liquides séparée par l’intestin Grêle passe à la Vessie, qui la transforme alors en urine. Puis la Vessie stocke et excrète cette urine.

L’énergie qui lui est nécessaire vient du Rein.

Il est intéressant de noter que l’intestin Grêle et la Vessie travaillent ensemble pour transporter les liquides dans le Réchauffeur Inférieur. C’est ce qui explique l’utilisation de certains points de l’intestin Grêle, comme le IG2, dans les pathologies urinaires. Le lien entre l’intestin Grêle et la Vessie explique aussi que certains déséquilibres du Cœur puissent avoir des répercussions sur la Vessie, par l’intermédiaire de l’intestin Grêle (qui est, bien sûr, en relation avec le Cœur dans la théorie des Cinq Eléments).

Ses relations avec le Rein

p_v.ht32La Vessie et le Rein entretiennent des relations très étroites.

D’un côté, ce sont le Rein qui fournissent à la Vessie le Ki nécessaire à sa fonction de transformation des liquides.

D’un autre côté, le Rein dépend de la Vessie pour transporter et excréter une partie de ses liquides « impurs ».

Perturbations

CLIMAT

Les conditions climatiques jouent un rôle important dans les pathologies de la Vessie.

L’exposition au froid et à l’humidité, le fait de rester assis sur une surface humide, ou de vivre dans des lieux humides, peuvent entraîner une accumulation d’Humidité dans la Vessie.

Une exposition prolongée à la Chaleur Humidité, dans les pays tropicaux, peut également entraîner une accumulation de Chaleur Humidité dans la Vessie.

EMOTIONS

D’un point de vue émotionnel, la Vessie comme le Rein, peuvent être touchés par la peur.

Ainsi chez les enfants, la peur, l’anxiété, ou l’insécurité entraînent un effondrement du Ki de la Vessie avec, pour conséquence, de l’énurésie nocturne.

Chez les adultes, les déséquilibres de la Vessie se manifestent souvent conjointement avec des sentiments de suspicion et de jalousie installés depuis longtemps.

ACTIVITE SEXUELLE EXCESSIVE

Une activité sexuelle excessive épuise le Yang du Rein et donc, indirectement, la Vessie, qui puise son énergie dans le Yang du Rein.

Il peut en découler des mictions fréquentes et abondantes, des mictions nocturnes, ou de l’incontinence.

.

Symptômes pathologiques Symptômes Psychologiques
Rétention d’urine, énurésie, mal de tête, yeux douloureux (sensation de piqûres), douleurs sur le trajet du méridien Manies, jalousie, soupçons, obsession, agitation, nerfs à vif
Plénitude Vide
Douleurs à la tête et au dos, ballonnements, spasmes musculaires, douleur sur le trajet vessie Incontinence,mictions fréquentes, urines claires, saignements du nez

Sources

Cours de Rolland San Salvadore de 2005 à 2007 au Centre Shiatsu § Dô In.

Croquis : Précis d’Acuponcture chinoise, Académie de médecine traditionnelle chinoise aux Editions Dangles 2006, traduit de l’édition originale « An outine of Chinese Acupuncture », publiée en langue anglaise sur les presses des Editions en langues étrangères de Pékin, en 1975.

Réactualisation de l’article du 7 mars 2012

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *