Ce légume est consommé depuis l’antiquité, à partir de formes sauvages originaires d’Europe de l’Ouest ou méridionale.

Le chou est un légume aux nombreuses vertus nutritives et médicinales, pourtant il ne fait pas beaucoup partie de notre alimentation à cause de son odeur à la cuisson ou de sa digestion difficile. On le considérait, comme le « médecin des pauvres ».

Autrefois le chou rouge était employé en bouillon comme laxatif, cuit avec du sucre comme émollient.

Contre les douleurs de la goutte et les rhumatismes on faisait des cataplasmes de choux cuits, mélangés avec des jaunes d’oeufs crus et du vinaigre.

PRESENTATION ET VERTUS

De nos jours, le chou vert classique des jardins est toujours considéré comme souverain, lui aussi, contre les douleurs rhumatismales.

Selon le docteur Jean Valnet, le chou parait avoir une affinité particulière pour les humeurs viciées qu’il oblige à sortir des tissus. Il semble même que l’application sur des points limités d’une affection étendue soit profitable à l’affection tout entière. Les toxines éloignées paraissent attirées par le chou. Ainsi le chou participerait à l’élimination des déchets de l’organisme, il favorise et accélère également la cicatrisation de plaies.

L’identification d’hormones végétales et de diffèrent éléments constitutifs des plantes a permis de donner une explication rationnelle à l’action de nombreux végétaux jusque la utilisés empiriquement. S’agissant de l’action du chou dans le traitement des ascites, on continue à avancer l’hypothèse d’un principe qui agirait sur la perméabilité des capillaires péritonéaux. Les guérisons obtenues par le chou concernent des affections très diverses : plaies, douleurs rhumatismales, névralgies faciales, céphalées, ulcères de jambe, etc.

Pendant six cents ans, les Romains se servirent du chou, par voie interne ou en application externe pour toutes les maladies. Ils l’employaient comme purgatif, dépuratif, en préparaient des cataplasmes. Les soldats s’en servaient pour panser les blessures. Les applications de feuilles de chou peuvent être pratiquées pour soulager une foule d’affections ; on n’en citera que quelques unes ; gerçures, contusions, plaies diverses, brulures, abcès, migraines, morsures d’animaux, etc.

En usage interne, ses indications sont également multiples. On l’utilisait en effet de longue date pour soigner des affections respiratoires, gastriques, intestinales, ainsi que les anémies.

Il contient de très nombreuses vitamines, C,B1, B2, PP, D2, U, K, du soufre, du magnésium, du calcium.

REFERENCES

LIVRES

  • « La phytothérapie. traitement des maladies par les plantes » du docteur Jean Valnet aux éditions Maloine.
  • « Se soigner par les légumes, les fruits, les céréales » du docteur Jean Valnet aux éditions Livre de Poche.
  • « Les vertus des tisanes » d’Anne Lavérine aux éditions Livre de Poche.

ARTICLES SIMILAIRES

TILLEUL

TILLEUL

PRESENTATION ET VERTUSLe tilleul est l’un des arbres les plus sacrés des anciens peuples germaniques. Il fut de tout temps utilisé par les...

lire plus
THYM

THYM

 Dans les pays anglo-saxons, on prétend que les fées adorent cette plante aromatique. Les Grecs et les Romains en brulaient aux cours de leurs...

lire plus
PERSIL

PERSIL

PRESENTATION ET VERTUSOn le prétendait aphrodisiaque. Le toucher aurait fait casser les verres, tourner le lait des nourrices. En revanche, porté...

lire plus
OIGNON

OIGNON

PRESENTATION ET VERTUSOn en faisait autrefois des cataplasmes pour le traitement des angines. L’oignon est une bactéricide très efficace qui protège...

lire plus
CERFEUIL

CERFEUIL

Originaire sans doute de Sibérie, il était bien connu des grecs qui l’appelaient « feuille qui réjouit ». Les romains en firent un symbole de...

lire plus
ROMARIN

ROMARIN

Son nom latin signifie rosée de mer. Au début du XVIIe siècle, la reine Isabelle de Hongrie, alors âgée de 70 ans, aurait retrouvé jeunesse et santé...

lire plus
PISSENLIT

PISSENLIT

PRESENTATION ET VERTUSOn l’appelle également cette plante « dent-de-lion », florion d’or », « oeil de boeuf », « salade de taupe », « tête de...

lire plus
OLIVIER

OLIVIER

PRESENTATION ET VERTUSSelon une recette ancienne, « le jus de sa feuille avec du vin blanc ou de l’eau de pluie restreint toutes sortes de flux de...

lire plus
CERISE

CERISE

ORIGINESLe cerisier était déjà présent en Europe 3000 ans avant notre ère, on en a trouvé des traces dans les cités lacustres suisses de l’âge de...

lire plus
CAROTTE

CAROTTE

ORIGINESOn suppose que la carotte vient du Moyen-Orient, puisqu’on y a retrouvé des traces de spécimens sauvages datant de deux mille ans. On...

lire plus
ASPERGE

ASPERGE

PETITE HISTOIREDans la tradition populaire, l’asperge, absorbée au début des repas, avait la faculté de faire uriner et de provoquer la...

lire plus
CAMOMILLE

CAMOMILLE

ORIGINESLes propriétés bienfaisantes de la camomille sont connues depuis l’Antiquité.  Les anciens Égyptiens la donnaient en offrande au soleil et...

lire plus
ARTICHAUT

ARTICHAUT

ORIGINESCynara, d’après une légende grecque, aurait été une belle jeune fille qui, avait résisté aux avances de Zeus en personne… En colère, le Dieu...

lire plus

0 Commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.