LES POINTS SHU ANTIQUES

Les points Shu se situent aux endroits du corps ou la variation du flux d’Energie dans les méridiens est la plus grande.

Ils ont une action de tonification ou de dispersion selon la saison.

On les trouve sur les membres supérieur, entre le coude et l’extrémité des doigts, et sur les membres inférieurs entre le genou et l’extrémité des orteils.

Ils sont associés aux Cinq Éléments et on les connaît en Occident sous le nom de « points de commande » ou « points des Cinq Éléments » ou encore « points des Cinq Mouvements« .

Le nom chinois de ces points est « Shu antique« . Shu signifie transporter pour offrir un tribu.

Les points Shu sont les points de passage d’une énergie vers une autre, (du bois vers le feu par exemple).

Ces points sont ouverts dans leur saison (comme les points bois au printemps).

La circulation du Ki se fait de la surface en commençant par les points Ting situés aux extrémités, et termine en profondeur par les points Ho aux articulations des coudes ou genoux

Pour illustrer la nature de ces points, les Chinois de la Chine antique comparaient la partie de méridien située entre les doigts et le coude, et les orteils et les genoux, à une rivière qui part d’un point « puits » à l’extrémité des doigts ou des orteils, et qui grossit et s’élargit petit à petit pour enfin se terminer au point « mer » ou Estuaire, aux coudes ou aux genoux.

Il est plus étroit et plus superficiel aux doigts et aux orteils, et il est plus large et plus profond aux coudes et aux genoux. Cette augmentation de taille et de profondeur du méridien est indépendante du sens de la circulation de l’énergie dans le méridien, c’est-à-dire qu’elle concerne aussi bien les méridiens Yin que les méridiens Yang des bras et des jambes.

Il s’ensuit que dans la partie du méridien située entre les doigts et les coudes ou entre les orteils et les genoux, les points qui y sont localisés sont extrêmement importants.

L’action énergétique des points situés sur cette partie des méridiens est bien plus dynamique que celle des autres points et c’est ce qui explique qu’ils sont très fréquemment utilisés en pratique clinique.

On pourrait même envisager de pratiquer l’acupuncture en ne se servant que de ces points. Comme beaucoup d’acupuncteurs en ont fait l’expérience répétée, les effets produits par, disons 3 F « Tai Chong », sont bien plus puissants que ceux de, disons, 10 F ou 11 F

DENOMINATION DES POINTS

Ting    ↔  Puit ↔  Source     (Puit)

Yong   ↔  Iong ↔ Ruisseau (Flaque)

Shu     ↔  Iu     ↔  Rivière     (Transporter)

King   ↔   Jing ↔  Fleuve      (Traverser)

Ho      ↔   He   ↔  Estuaire    (Unir, joindre)

SENS DE FONCTIONNEMENT

« Surface vers Profondeur »

Ting→ Iong→ Iu→ King→ He

Il y a 5 points Shu antique par méridien Yin et Yang.

Les trois premiers se suivent numériquement, excepté ceux de la Vésicule Biliaire

LES DEUX RÈGLES ESSENTIELLES

Les points Yin prennent naissance dans le mouvement bois.

Les points Yang prennent naissance dans le mouvement Métal.

sans-titre1

FONCTIONS

ILS FONCTIONNENT SELON LA LOI D’ENGENDREMENT, CONTRÔLE, ATTAQUE, RÉPLIQUE

Point ambassadeur

C’est le point de son propre élément. Il appelle ou nomme l’énergie.

On l’utilise avec les points de tonification ou dispersion/drainage

Exemple :

Pour le méridien du foie, le point ambassadeur est le point Bois du foie, 1F

Pour le méridien de la Vésicule Biliaire, le point ambassadeur est le point Bois de la 41VB

Tonification/Dispersion ou drainage

La mère tonifie : exemple le foie élément bois : la mère du foie est l’élément eau donc le point de tonification du foie est le 8F (point Eau du foie)

Le fils disperse ou draine : exemple le foie élément bois : le fils du foie est le feu donc le point de dispersion/drainage est le 2F (point Feu du foie)

Points de saison

Dans quels cas utilise-t-on les points Shu antiques ?

Lorsque l’énergie d’une personne ne correspond pas à la saison en cours, un pouls d’hiver au printemps par exemple.

Dans ce cas, les points Shu Antiques permettent, en agissant sur les points de saison, de remettre la personne dans la bonne énergie.

Exemple : pouls d’hiver au printemps : agir sur les points bois (printemps) des méridiens concernés.

Pour les méridiens Yin : 1F, 9C, 9MC, 1Rte, 11P, 1R soit les points bois des méridiens Yin.

Même chose pour les méridiens Yang : 3GI, 3TR, 3IG, 43E, 41VB, 65V

.

Le bois    : c’est la mise en mouvement

Le feu      : c’est l’expansion, l’extériorisation, le développement

La terre   : la distribution, elle nourrit, lien entre les saisons

Le métal : le ramassage, la récolte

L’eau       : la concentration, l’intériorisation

 Méridiens Yin

meridiens-yin

Méridiens Yang

meridien-yang

La mère tonifie et le fils disperse/draine

Pour les méridiens Yin : le bois
Le point Ting de chaque méridien Yin se place dans l ‘élément bois,
ensuite l’on place les points Shu antiques dans le sens horaire (Ting/Yong/Iu/King/Ho)

tonification-le-bois

Pour les méridiens Yang : le métal
Le point Ting de chaque méridien Yang se place dans l ‘élément métal
Ensuite l’on place les points Shu antiques dans le sens horaire (Ting/Yong/Iu/King/Ho)

tonification-le-metal

POINTS SHU ANTIQUESpoints-shu-antiques

POINTS SHU ANTIQUES SAISONNIERS

points-shu-antique-saisonnier

SITUATION DES POINTS SHU

1

2345

SOURCES

Cours de Rolland San Salvadore préparé par son assistant Jean Luc Marchand, de 2005 à 2007 au Centre Shiatsu § Dô In.

Croquis : Précis d’Acuponcture chinoise, Académie de médecine traditionnelle chinoise aux Editions Dangles 2006, traduit de l’édition originale « An outine of Chinese Acupuncture », publiée en langue anglaise sur les presses des Editions en langues étrangères de Pékin, en 1975.

dictionnaire-pratique-de-l-acupuncture-et-du-shiatsu.

Dictionnaire pratique de l’acupuncture et du shiatsu

de Pierre Crépon

aux Editions SULLY

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *