LE SHIATSU

Crée au Japon, le shiatsu est une discipline énergétique inspiré de méthodes traditionnelles très anciennes.
Il prend ses sources dans la M T C « médecine traditionnelle chinoise ».

Ainsi le shiatsu s’appuie sur la notion du Tao, du Yin et du Yang, de l’Energie, des 5 mouvements, des méridiens.

On procède à des étirements, des frottements, des pressions sur certains points de façon à faciliter la libre circulation de l’énergie dans le corps humain.

image_def-e1322596314915Le shiatsu ne peut être considéré ni comme un massage, ni comme une idéologie, ni comme une médecine au sens occidental du terme, mais comme une méthode de relaxation et de bien être, s’inscrivant dans le domaine de la prévention.

Il est particulièrement efficace dans la lutte contre le stress et les problèmes de communication.

Il représente un véritable art de vivre fondé sur les principes de vie saine favorisant l’hygiène mentale et physique, l’harmonie de l’esprit et du corps, l’attitude de l’individu dans la société et son environnement.

Par son action de détente, il vise à stimuler les défenses naturelles de l’organisme, à faire lâcher les tensions et donc à stimuler le pouvoir de guérison.

Certes, il s’inspire de la pensée et des spiritualités orientales millénaires, plus particulièrement du Taoïsme, et fait référence à d’anciens écrits comme le « Nei Jing » ou le « Tao te King », cependant, il reste un art ouvert, en actualisation permanente en fonction du développement de la société, des sciences, des médecines et des thérapies alternatives.

Historique

historique1D’après certains, le Shiatsu remonte à la nuit des temps, à partir du moment où, instinctivement, nous avons porté la main à l’endroit ou nous avons ressenti une douleur, pour essayer de la soulager.

D’autres font remonter l’origine de cette technique au début de la médecine traditionnelle chinoise, il y a 3000 ou 4000 ans.

Le Shiatsu s’inscrit donc dans la filière particulièrement riche des techniques manuelles pratiquées depuis des millénaires en Extrême Orient.

Si l’on en croit la tradition, l’Inde aurait été le berceau de toutes ces disciplines corporelles de bien-être.

Enseignées par des moines bouddhistes, ces techniques se propagèrent d’un côté vers lahistorique3 Birmanie, le Cambodge,le Laos et la Thaïlande, de l’autre vers la Chine où elles se modifièrent sous l’influence conjuguée du Taoïsme et du Confucianisme.

Au 7ème siècle environ, le Japon à son tour fut touché par ce phénomène, le TUI-NA et l’AN-MO virent le jour. Ces disciplines procédaient par vibrations, percussions et étirements.

Au fur et à mesure la technique, chinoise à l’origine, devint japonaise et connut son apogée à l’époque EDO (1616-1867).

Ces deux premières disciplines évoquées se fondirent en une seule et devinrent l’AN-MA.

A la demande du gouvernement de l’époque, cette dernière spécialité fut réservée aux non-voyants et évolua en une sorte de massage relaxant dénué de toutes connotations médicales.

Il faut attendre la dynastie MEIJI (1868) pour que l’ AN MA, privilégiant cette fois-ci la « pression », fasse à nouveau son apparition dans un contexte plus médical.

Cette pratique prit alors le nom de SHI-ATSU « pression des doigts » et c’est seulement en 1954 que le SHIATSU fut reconnu officiellement par le Ministère japonais de la Santé comme une médecine à part entière.

historique42En 1970, le Shiatsu fit son apparition en France grâce à des Maîtres comme Y. Kawada, T. Kagotani, R. Tokuda, H. Izumo et quelques autres sans oublier des stages ponctuels animés par des personnalités prestigieuses comme S. Masunaga et W. Ohashi.

En 1994, la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel voyait le jour avec pour vocation principale la défense, l’illustration et la promotion du Shiatsu d’une part, et d’autre part son enseignement et sa pratique.

En 1997, la Commission européenne l’identifiait comme une des huit méthodes dehistorique5
médecine complémentaire reconnue dans ses quinze états membres « Allemagne,
Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Finlande, Grèce, Irlande, Italie,
Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède ».

Au Canada, seuls l’Ontario et la Colombie-Britannique lui accordent une reconnaissance légale.

Source : Anma

anma.1Le massage ANMA a des racines chinoises vieilles de 5000 ans. Il fut introduit au japon où il est pratiqué avec succès depuis 13 siècles environ.

Sa philosophie privilégie un art de vivre autour de l’équilibre du corps et de l’esprit.

Le mot « massage » désigné par deux caractères chinois « AN » et « MO » signifie « calmer par le toucher » et également « tonifier -disperser l’énergie ». Il est adopté par les japonais qui le prononce « ANMA ». Il est basé sur le principe de la médecine chinoise; celle-ci cherche à équilibrer le yin et le yang  ainsi que les énergies circulant dans tous les méridiens (canaux subtils véhiculant l’énergie vitale).

En 1982, un américain de Californie, David PALMER (grand praticien de SHIATSU et de AMMA au sol), se base sur l’art traditionnel japonais de digipression et invente le concept du massage sur chaise. Il conçoit une chaise de massage en bois, pliante et portable qui installe la personne dans une position de relaxation favorable au massage. Puis, il conçoit un « kata », (enchaînement précis de manœuvres et de mouvements), qui permet un technique structurée, très acceptable par tous, avec un maximum d’effet en un minimum de temps.

Le AMMA assis s’est répandu très vite aux U.S.A pour « s’installer » dans des grandes structures comme les gares, les hôtels, les aéroports, les entreprises et chez les particuliers… Il se développe en France depuis peu et les entreprises Françaises, qui prennent en compte désormais le stress de leurs employés, font appel à ses services et à ses bienfaits.

References

Livres

Le livre complet de la thérapie shiatsu  de Toru Namikoshi Edition Guy Trédadiel. F

Fils ainé de Tokujiro Namikoshi, fondateur du Collège de Shiatsu japonais, présente dans ce guide exhaustif et concis les techniques du Shiatsu. Ce livre est utile non seulement pour les scientifiques du milieu médical, mais aussi pour les profanes à la recherche d’une meilleure condition physique.

Sites d’intérêt

FFST : Fédération Française de Shiatsu Traditionnel 

École de yoga et shiatsu de Roland San Salvadore 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *