LE QI QONG

Le Qi Gong est un véritable art de vivre qui met en harmonie le corps et l’esprit.

Technique millénaire pratiquée par les moines comme par les adeptes des arts martiaux, le Qi Gong fait aussi partie de la médecine traditionnelle chinoise aux côtés de l’acupuncture, de la pharmacopée et des massages.

Le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois

  • Qi, qui se traduit par souffle, énergie.
  • Gong, qui désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise, le but recherché.

Qi Gong signifie donc le travail, aussi bien que la maîtrise de l’énergie.

Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées, visant à l’épanouissement individuel, au bien-être, à l’entretien de la santé, à l’harmonie entre le corps et l’esprit ainsi qu’à l’équilibre général entre les parties du corps et les systèmes qui le composent.

Les exercices de Qi Gong utilisent des mouvements, des postures corporelles, des exercices de respiration et mobilisation des souffles, ainsi que la concentration de l’esprit.

Les méthodes de pratique du Qi Gong sont multiples, suivant les objectifs. On en dénombre pas moins de 18000, issues de siècles de recherches et d’expériences des moines taoïstes et bouddhistes, des combattants martiaux, des médecins traditionnels, comme Hua Tuo, Sun Miao, et bien d’autres grandes figures de la médecine chinoise. Mais elles ont toute en commun, le but de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, en s’inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise.

  • Le Qi Gong permet de renforcer le corps,
  • de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme,
  • d’entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire,
  • trouver la détente et le calme intérieur nécessaires à un bon équilibre psychique,
  • prépare à toutes les disciplines sportives, artistiques et éducatives puisque ce travail interne par le placement juste et la bonne perception du corps favorise la conscience de son fonctionnement et développe la concentration, la disponibilité et la créativité.

Il est accessible à tous et à tout âge de la vie et ne nécessite pas de condition particulière.

COMMENT LE PRATIQUE T-ON ?

Il s’agit de séries de mouvements, tantôt rapides pour développer la souplesse et l’agilité, tantôt lents pour développer la conscience du corps et de la circulation de l’énergie.

En dehors des séries de mouvements, l’entrainement physique insiste sur la position statique, qui développe considérablement la quantité d’énergie vitale du corps.

Il y a aussi des exercices de respiration, des visualisations en position assise pour éveiller et maitriser les courants de l’énergie à l’intérieur du corps, et aussi des automassages et des soins thérapeutiques.

Ce qui est spécifique au Qi Gong, vestige de ses très anciennes origines chamaniques, c’est que l’adepte apprend à capter les énergies de la nature, des arbres, de la terre et du ciel. Il travaille avec le soleil, la lune, les étoiles, dans le but de fortifier l’énergie vitale, et aussi de la purifier.

Cette capacité de fluidité intérieure et d’osmose avec l’extérieur n’est pas qu’une vue de l’esprit. On peut voir certains pratiquants d’arts martiaux projeter leur adversaire sans contact, comme s’il y avait une onde de choc qui parlait de lui.

Ce même principe est aussi utilisé, pour émettre l’énergie par les mains et soigner.

C’est le Fa Gong. Il est utilisé par certains acupuncteurs, par des masseurs, dans des techniques de shiatsu, en contact ou à distance, par la projection du Qi.

EN OCCIDENT

Il s’exerce de différentes manières dans le développement personnel, la danse, le chant lyrique, la peinture, la musique, mais aussi la créativité, l’apprentissage, ou encore les sports de haut niveau.

Il est de plus en plus reconnu scientifiquement que le Qi Gong a des effets thérapeutiques curatifs grâce à une pratique régulière, tel que des effets antivieillissemnt sur les articulations, la circulation artérielle et cérébrale, la mémoire, l’attention, les sécrétions endocriniennes et sexuelles.

En France, il existe deux fédérations représentatives du Qi Gong. Elles regroupent, à elles deux, la quasi-majorité des enseignants de Qi Gong diplômés, ayant suivi un cursus d’études.

Ces fédérations regroupent aussi une grande partie des écoles formatrices de Qi Gong et préparent un diplôme national d’enseignant.

CENTRES DE FORMATION

LIVRES

Les racines du Qigong chinois

Jwing Ming Yang, Editions : Beau livre

.

.

Mouvements du coeur, psychologie des Chinois

Claude Larre et Élisabeth Rochat De La Vallée, Éditions Broché

.

.

.

Anatomie pour le mouvement, Tome 1 Introduction à l’analyse des techniques corporelles, de Blandine Calais Germain, Éditions 2000.

Depuis quelques années, une attention croissante est portée au corps, à son fonctionnement, au mouvement.

L’Anatomie n’est plus un domaine réservé aux seuls spécialistes, mais intéresse toute personne qui pratique une technique corporelle.
Ce livre présente de manière vivante un panorama des os, des articulations, des muscles, en liaison directe avec le mouvement. Il permet d’acquérir facilement les connaissances en anatomie indispensables à toutes techniques corporelles comme les arts martiaux, la danse, la gymnastique, la kinésithérapie, le yoga…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *