L’AROMATHERAPIE

On appelle aromathérapie l’utilisation d’extrait de plantes, appelé huile essentielles, pour favoriser santé et bien-être. Cette thérapie fait avant tout appel à l’odorat, l’un de nos sens les plus anciens et les plus primitifs, car étroitement lié au système limbique, centre du cerveau.

Histoire

aromatherapie4Ces pouvoirs de guérison sont connu depuis des millénaires de la Chine à la Mésopotamie, et font partie de nombreuses médecines traditionnelles. Les guérisseurs de l’Égypte ancienne, de la Grèce et de l’Empire Romain les employaient déjà. Dans l’Europe médiévale, elle servie par exemple à écarter la peste, et pendant la Première Guerre Mondiale, à soigner les brûlures et les infections cutanées, avant l’invention des antibiotiques.

Le chimiste français René Maurice Gattefossé créa le terme « aromathérapie » au début du XXe siècle. Brûlé accidentellement au bras dans une usine de parfums, Il plongea sa blessure dans de l’huile essentielle de lavande à portée de main. Le soulagement de la douleur et la cicatrisation rapide qui s’ensuivirent le poussa à entreprendre l’étude du potentiel thérapeutique des huiles essentielles. Son ouvrage intitulé « Aromathérapie », publié pour la première fois en 1937, est toujours disponible.

Comment ça fonctionne

Les huiles essentielles sont volatiles, d’où la transmission directe de l’arôme vers le nez. Leur mode d’action n’est pas précisément compris, mais des signaux de nez sont transmis directement vers deux structures profondes du cerveau, les amygdales et l’hippocampe, étroitement liées à la mémoire émotionnelle, qui peuvent influer sur la vivacité d’esprit, la sécrétion hormonale et d’autres voies physiologiques essentielles.

Techniques d’extraction des huiles essentielles

aromatherapie2De nombreux procédés sont utilisés pour l’extraction des substances aromatiques. Cette opération est des plus difficiles et des plus délicates puisqu’elle a pour but de capter les produits les plus subtils et les plus fragiles élaborés par le végétal et ce, sans en altérer la qualité. Les huiles essentielles sont l’essence de la plante.
Produits plus volatiles que matériels pour certaines fleurs mais produits intimement liés à la matière et non directement diffusibles, les huiles essentielles sont des substances complexes et diverses, demandant pour leur obtention, des soins tout particuliers.

Connue depuis la plus haute Antiquité, transmise par les Arabes et perfectionnée par les Grassois, la majorité des huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau, sans détartrant chimique et sous basse pression. aromatherapie3Le procédé consiste à faire traverser par de la vapeur d’eau une cuve remplie de plantes aromatiques. A la sortie de la cuve et sous pression contrôlée, la vapeur d’eau enrichie d’huile essentielle traverse un serpentin où elle se condense. A la sortie, un essencier recueille l’eau et l’huile essentielle. La différence de densité entre les deux liquides permet une séparation aisée. Les plantes sauvages de montagne ont une odeur et une activité biologique extraordinaires dues, pour certaines, à leur forte teneur en esters aromatiques dont la synthèse est favorisée par l’altitude, l’ensoleillement et la sécheresse, ou encore par la symbiose avec d’autres plantes sauvages du biotope.

Pratique

La thérapie s’effectue le plus souvent sous forme de massages, avec un mélange d’huiles choisies en fonction des besoins, par inhalations, par ajout à l’eau du bain, et plus rarement par voie interne.

En quoi peut elle m’aider ?

Parmi les nombreuses huiles essentielles, certaines sont plus populaires. La camomille favorise la relaxation, le sommeil, soulage la colique des nourrissons et soigne les affections cutanées. Les huiles essentielles de géranium, de lavande et de jasmin favorisent la relaxation. La menthe poirée et son extrait, le menthol, sont bien connus pour faciliter la digestion. Ce sont également des stimulants, comme l’huile d’eucalyptus qui entre souvent dans la composition de remèdes contre la toux et le rhume. Les huiles de citron, de vanille et de romarin ont des vertus revitalisantes, le Tea trees ou arbre à thé possède des propriétés antiseptiques etc etc…

Avertissement

Les huiles essentielles peuvent être toxiques lorsque elles sont ingérées ou appliquées directement sur la peau, pouvant entrainer des éruptions cutanées ou des brulures.

Consultez toujours un professionnel dûment formé et suivez soigneusement les indications avant de les appliquer

Liens utiles

Blog : c’fait maison

Phytomania

Aromathérapie : comprendre et choisir

Ou trouver des huiles essentielles de qualités ?

aromazone

.

.

.

.

.

.

HUILES ESSENTIELLES INDISPENSABLES 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *