L’ARGILE

Depuis l’antiquité, ses vertus sont connues et employées à de nombreux usages curatifs mais aussi pour le lavage du linge, la confection de poteries, de tablettes pour l’écriture et de briques pour la construction…

Elle est utilisée par les égyptiens de l’antiquité pour la momification en raison de ses propriétés antiseptiques et purifiantes. Elle faisait partie de la pharmacopée chez les chinois, les grecs et les romains. Plus proche de notre époque l’argile est largement utilisée par les pionniers de la naturopathie allemande. Le curé Kneip popularisa le cataplasme à base d’argile et de vinaigre.
Le mahatma Gandhi, féru de techniques de purifications, utilisait également régulièrement l’argile à cette fin.
Durant la première guerre mondiale de 1914-18, les médecins allemands et autrichiens utilisèrent l’argile pour vaincre une épidémie de dysenterie qui faisait des ravages dans les armées.
A notre époque, l’argile est toujours considérée comme une arme thérapeutique très puissante par de nombreux naturopathes. On l’utilise avec succès dans de nombreux centres de santé holistiques et de nombreux spas l’utilisent à des fins de soins esthétiques ou pour contrer les effets du stress.

Qu’est ce que l’argile?

L’argile est une roche sédimentaire meuble, provenant de la décomposition d’espèces minérales appelée  » feldspaths  » composés principalement de silicate d’alumine; elle est imperméable, grasse au toucher et elle peut-être facilement façonnée lorsqu’elle est imbibée d’eau. On la retrouve généralement dans le sous-sol à un mètre de profondeur. Elle est composée de nombreux minéraux, tels que, silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse, de la chaux.
L’efficacité thérapeutique de l’argile sera d’autant plus importante que celle-ci aura été exposée au soleil, à l’air et à l’eau des intempéries.

Propriétés médicinales

L’argile possède un pouvoir absorbant et des vertus antiseptiques. Il identifie le mal et le neutralise.

  • Pouvoir absorbant : Du fait de la finesse de ses particules qui lui permette d’absorber d’énormes quantités de poison . En effet la terre peut absorber non seulement l’eau, mais aussi des gaz. (seulement cinq grammes d’argile seront suffisants pour absorber complètement une solution composée de 10 cm3 d’eau et de bleu de méthylène à 0.1%). L’argile adsorbe toutes les impuretés, les substances toxiques, et les élimine.
  • Vertu antiseptique : L’argile détruit avec une redoutable efficacité les germes pathogènes. Elle le fait avec intelligence, en ne détruisant pas la flore bactérienne bienfaisante pour la santé. Elle consolide les tissus atteints et guérit les plaies et blessures. L’abbé Kneipp remarquait que :  » l’argile arrête l’inflammation, attire les matières morbides, putrides, les absorbe et purifie de cette manière les abcès et les ulcérations « .

Vertus

Spa Mud

  • action antibactérienne, hémostatique et cicatrisante
  • reminéralisante
  • équilibre les échanges acido-basiques de l’organisme
  • protège la muqueuse gastro-intestinale
  • absorbe les toxines et les germes pathogènes
  • draine les sécrétions diverses au niveau des plaies
  • élimine les gaz et les odeurs
  • anti-inflammatoire

Utilisations thérapeutiques

L’argile draine les suppurations et les plaies, résorbe les contusions, hématomes, entorses, foulures, œdèmes, elle soulage les douleurs articulaires et musculaires, les courbatures, les sinusites, les maux de gorge, les irritation de la peau, les coups de soleil, petites brûlures, blessures légères, les ballonnements et maux de ventre en assainissant l’intestin (par ses propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes, adoucissantes et antiseptiques).

En association avec d’autres produits naturels. L’argile est couramment utilisée dans de nombreux produits cosmétiques et dans des spécialités pharmaceutiques. Dans les recettes «maison», pour vos cataplasmes, masques ou autres produits à appliquer sur la peau, vous pouvez mélanger l’argile avec du miel, du sel de mer, des décoctions, des plantes fraîches (basilic, sauge, souci, bleuet), des huiles végétales (olive) , des fruits ou des légumes (citron, oignon, chou, ail, citron…) ou des huiles essentielles (lavande, niaouli, cyprès, thym, romarin…). Choisissez les ingrédients en fonction de leurs propriétés médicinales : leurs effets se conjuguent avec ceux de l’argile, renforçant encore son efficacité.

Suivant les pathologies

  • Abcès : Épais cataplasme mélangé avec de l’oignon cuit.
  • Acné : En lotion avec du jus de citron ou 8 gouttes d’huile essentielle de lavande.
  • Aérophagie : Large cataplasme sur le ventre. Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse.
  • Aigreurs d’estomac : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse.
  • Angine : Cataplasme sur la gorge et gargarismes à l’eau argileuse + du citron ou 8 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de niaouli.
  • Aphtes : Bains de bouche et gargarismes à l’eau argileuse + 8 gouttes d’huile essentielle de thym.
  • Arthrose : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes d’Huile essentielle de cyprès.
  • Asthme : Cataplasme sur la poitrine + 8 gouttes d’huile essentielle de pin ou d’eucalyptus.
  • Blessures : Larges cataplasmes à renouveler toutes les heures.
  • Bourdonnements : Protéger le conduit auditif par un coton. 3 fois par jour, placer durant 2 heures, un cataplasme d’argile mélangée à du jus de citron ou 8 gouttes d’Huile essentielle de citron.
  • Brûlures : Laisser tremper le plus longtemps possible la partie atteinte dans l’eau argileuse.
  • Calculs rénaux : Boire un mélange jus de radis noir + eau argileuse. Mettre des cataplasmes chauds d’argile et de chou sur les reins.
  • Cicatrices : Cataplasme épais d’argile et de chou. Laisser toute la nuit.
  • Cirrhose : Cataplasme épais d’argile et de chou à changer toutes les 2 heures ou à garder toute la nuit à l’endroit du foie.
  • Fièvre : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus ou de niaouli. Renouveler toutes les 2 heures.
  • Goutte : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes d’huile essentielle de genièvre.
  • Grippe : Cataplasme d’argile sur le cou + 8 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus ou de niaouli. À garder toute la nuit.
  • Hémorroïdes : Cataplasme épais d’argile et de chou ou d’oignon broyé, à changer toutes les 2 heures.
  • Herpès : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse avec 8 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • Lumbago : Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 8 gouttes  d’huile essentielle de romarin.
  • Jambes lourdes : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse + 2 gouttes d’huile essentielle de cyprès. Cataplasmes d’argile + 16 gouttes d’huile essentielle de citron ou de menthe poivrée.
  • Migraines : Cataplasme d’argile + 16 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus ou de camomille ou de géranium en alternance sur la nuque et le front dès le début de la crise.
  • Mycoses : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de niaouli.
  • Ongle incarné : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Laisser la nuit.
  • Problèmes de peau : Cataplasme d’argile + 8 gouttes d’huile essentielle de géranium, de lavande ou d’arbre à thé.
  • Rhumatismes : Le matin à jeun, boire un verre d’eau argileuse avec le jus d’un oignon pressé. Bains chauds avec de l’argile ou cataplasmes tièdes + 16 gouttes d’huile essentielle de genièvre.
  • Toux : Gargarismes à l’eau argileuse + 4 gouttes d’huile essentielle de niaouli ou de ravensare + cataplasmes épais d’argile sur la gorge à changer toutes les 2 heures.
  • Varices : Cataplasme épais d’argile et de chou à changer toutes les 2 heures.
  • Verrues : Cataplasme épais d’argile + ail écrasé ou 8 gouttes d’huile essentielle de thym ou de vétiver.
  • Zona : Cataplasme d’argile + 16 gouttes d’huile essentielle de camomille.

Utilisation de l’argile

Usage interne

Préparer une  » eau d’argile « . Cette eau se prépare en faisant macérer une nuit, l’équivalent d’une cuillère à café d’argile, dans un grand verre d’eau. Le matin, à jeun, boire l’eau, sans mélanger, en prenant soin de ne pas consommer l’argile déposée au fond du verre. La cure se fait normalement sur 10 jours. Durant cette cure il ne faut pas consommer d’huiles. S’il y a constipation, prendre une tisane laxative et augmenter la consommation d’eau. Au besoin réduire la quantité d’argile utilisée dans la préparation.

Usage externe

En soins externes, l’argile apaise les coups de soleil. La pâte d’argile appliquée ou la poudre saupoudrée sur les boutons infectés, les égratignures, les coupures, les érythèmes, les eczémas et les morsures aident à purifier et à guérir les zones irritées.

La préparation de la pâte constituant le cataplasme se fera au moyen d’argile en poudre ou en morceaux. Ajouter à l’argile de l’eau de source, ou filtrée. Pour obtenir une pâte homogène, il suffit généralement de couvrir l’argile d’eau. Si le résultat est une pâte trop liquide il suffira d’ajouter de l’argile pour épaissir la pâte. Si vous utilisez de l’argile en poudre, la pâte se prépare en moins de 2 minutes. Si vous utilisez des morceaux, cela peut prendre jusqu’à une heure, selon le type d’argile.
Le cataplasme aura une épaisseur de un à deux centimètres. Il doit avoir une taille suffisante pour couvrir la zone corporelle à traiter. Ne jamais traiter une zone couvrant plus d’un organe principal à la fois. Par exemple : ne pas couvrir d’un même cataplasme la région du foie et de l’estomac, et de même pour tous les autres organes. Un seul cataplasme à la fois, un seul organe à la fois! S’il s’agit de traiter une douleur dont l’origine n’est pas clairement établie.
Le cataplasme peut-être placé directement sur la peau, ou être enveloppé dans un linge propre, une gaze ou des feuilles de papier tout usage. On laisse le cataplasme au minimum une heure, en moyenne deux heures et dans certains cas toute la nuit (si il est bien supporté).
Le cataplasme peut-être appliqué froid, tiède ou chaud dans certains cas. S’il s’agit de traiter une inflammation ou dans un cas de fièvre, l’argile sera appliquée froide. Pour traiter ou revitaliser un organe (foie, estomac, pancréas, cœur) on utilisera un cataplasme tiède ou chaud. Normalement c’est la température de l’eau qui déterminera la température du cataplasme. S’il est nécessaire de réchauffer celui-ci, le faire au bain marie.
La compresse ou enveloppement : Il est parfois préférable d’utiliser cette forme de traitement. Pour ce faire on prépare une pâte beaucoup plus liquide, donc contenant plus d’eau et moins d’argile. On trempe une toile propre dans cette préparation et on place la compresse ou l’enveloppement sur la partie à traiter.

Avertissement et précautions

  • Il peut arriver, au début d’un traitement, que le malade ressente une aggravation de son mal. En réalité il ne s’agit pas à proprement parler d’une aggravation du mal, mais d’un début d’activation des processus naturels de guérison. Très rapidement cette impression d’aggravation fait place à l’amélioration.
  • Ne jamais réutiliser un cataplasme d’argile. Le jeter après utilisation. Par contre la pâte d’argile non utilisée, peut-être gardée et réutilisée. Si elle a séché, il suffit de rajouter de l’eau.
  • l’argile pourrait annihiler les principes actifs des médicaments. (L’argile ne peut être bue qu’à des heures de distance d’une prise de médicaments, d’homéopathie ou de plantes médicinales)
  • En cas de constipation rebelle ou d’occlusion intestinale, par prudence, il vaut mieux trouver d’autres solutions.
  • En externe, il n’existe qu’une seule précaution : certains médecins déconseillent l’application d’argile froide sur le ventre pendant la période des règles.
  • Évitez d’utiliser des ustensiles en fer, en métaux oxydables ou en plastique car l’argile perdrait de ses qualités à leur contact.. Les cuillères en bois, les pots en grès ou en verre conviennent bien.

Qualités d’argiles

ARGILE -Blanche,verte,rougeIl est préférable d’acheter l’argile plutôt que de la ramasser soi-même car il est parfois difficile de savoir si un site a été ou non pollué.
Il existe des argiles de différentes couleurs. Ces différences sont causées par les différences de composition minérale des argiles. Différentes argiles de même couleur, mais de provenances différentes, peuvent donner des résultats thérapeutiques différents. Lorsque l’on n’obtient pas de résultats avec une argile, il sera utile d’essayer un nouveau traitement avec une argile d’une provenance différente.
Les couleurs les plus courantes, sont l’argile blanche, la grise et la verte. Certains auteurs recommandent la blanche pour l’usage interne et la verte pour l’usage externe. En fait l’argile grise conviendra parfaitement pour l’usage interne et externe, tandis que la verte sera excellente pour les cataplasmes en usage externe. Les différentes colorations sont dues aux minéraux qui entrent dans leur composition dans des proportions variables.

Différents usages de l’argile

Elle s’utilise en masque pour la peau et les cheveux. Elle régule l’excès de sébum et est particulièrement adaptée aux peaux à tendance mixte à grasse. Elle contribue à lutter contre le vieillissement prématuré de la peau, à atténuer la couperose, l’acné, et les rides. Vous pourrez y adjoindre certaines huiles essentielles délayées dans des huiles végétales.

L’argile s’utilise comme un dentifrice, il a la capacité d’éliminer les toxines présentes dans la salive et les résidus du repas. Une pâte mélangeant poudre d’argile verte surfine et ventilée et eau peut être confectionnée, mais ne doit pas être utilisée plus de trois fois par semaine car l’argile est trop abrasif pour l’émail fragile des dents. Il peut servir à confectionner des bain de bouche ou des gargarismes.

Dans le bain, saupoudrer un peu de poudre d’argile dans l’eau du bain permet d’adoucir l’épiderme.

Elle est aussi utilisée pour les soins prodigués aux animaux. Instinctivement les animaux sauvages vont se frotter dans les flaques de boue d’argile pour se soigner. Une certaine variété d’argile entre dans la composition de certaines litières pour animaux limitant les mauvaises odeurs

L’argile est efficace pour absorber les impuretés et les substances malodorantes. Elle a un pouvoir désodorisant et peut être employée pour assainir et désodoriser linge, objets, réfrigérateur, placards à chaussures…

argile3

Sources

Liens

Publications et conseil de l’association L’homme et l’Argile

Livres

L’argile tout simplement de France Guillain, aux Éditions Demeter

ABC de l’Argile de Jean-Christophe Charrié, aux Éditions Jacques Grancher

Guérissez par l’argile de Gustave Mathieu, aux Éditions du Rocher

Bienfaits de l’argile de Nathalie Semenuik, aux Éditions Artémis

Soignez-vous par l’argile de Masson R, aux Éditions Ma

L’argile : Terre miraculeuse pour toutes les maladies de Romolo Mantovani, aux Éditions Amour et vie

L’argile, c’est malin par Alix Lefief-Delcourt, aux Éditions Leduc.S

Vidéo conseils

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *