LA MASSOTHÉRAPIE

Il s’agit d’un large éventail de techniques de manipulation des muscles, ligaments, tendons et tissus mous.L’objectif est de libérer les tensions et spasmes musculaires, d’activer la circulation du sang, de la lymphe et d’autres sécrétions, de stimuler ou détendre le système nerveux, d’aider à détoxiquer le corps pour réduire le stress, à équilibrer la circulation des énergies afin d’améliorer la santé générale.

Les gestes de base sont l’effleurage, le pétrissage et la pression. Certains massages ont un but médical, d’autres visent surtout à détendre et à améliorer le fonctionnement général.

Historique

Outil millénaire de guérison du corps et de l’esprit, son utilisation connue la plus ancienne remonte aux systèmes médicaux de Chine, d’Inde et de Thaïlande. Bien d’autres techniques sont apparue au siècle dernier, particulièrement en occident.

Aujourd’hui la massothérapie est l’une des formes les plus pratiquées de thérapie complémentaire et alternative.

Types de massages

  • Massage des tissus profonds

4180770-hommes-masseuse-massage-des-tissus-profonds-donnant-l-39-homme-sur-la-poitrineCette méthode agit sur les couches musculaires profondes. Elle est souvent utilisée pour soulager les lombalgies et relâcher les tensions musculaires. Des mouvements lents et une pression profonde des doigts sont exercés sur les zones musculaires tendues. Les mains suivent les contours des muscles, tendons et fascias (tissu conjonctif fibreux entourant les muscles et les organes internes) ou exécutent une friction transversale des fibres.

.

  • Massages suédois

massage-suedois-0344695007Ce type de massage active la circulation sanguine et lymphatique, favorise la détente et améliore la souplesse. Exécuté sur le corps entier, il comporte des mouvements longs et des manœuvres de pétrissage, effleurage et friction des couches musculaires superficielles.

.

.

  • Massage sportif

ivms_massageIl associe les manipulations des deux types de massages précédents pour agir sur les muscles sollicités par un sport particulier. Son but est de prévenir ou soulager la douleur due à une blessure, de rétablir ou maintenir la mobilité.

.

.

.

  • Relâchement myofascial

traitement_dune_epaule_raide_selon_namikoshi__095332800_0941_290620111Cette thérapie intervient spécifiquement sur les fascias. Le thérapeute effectue des mouvements longs, glissés, pour assouplir les fascias et relâcher les tensions musculaires. Cette technique vise à améliorer la posture et facilite la mobilité.

.

.

  •   Rolfing

14-03_315Crée dans les années 60 oar une biochimiste américaine, Ida Rolf, il postule que la structure corporelle est modifiable grâce à la plasticité réversible des tissus conjonctifs (fascias, tendons, ligaments). A l’aide des doigts, poings et des coudes on exerce diverses pressions, parfois vigoureuses, pour assouplir ces tissus, les remodeler et rectifier ainsi l’alignement corporel tout en améliorant la mobilité.

.

  • Massage neuromusculaire

r_Cabestan2Il sert à soulager les spasmes musculaires, et les douleurs en détendant les muscles et en augmentant l’apport de sang oxygéné. Avec les doigts, points et coudes on exerce une pression de quelques secondes sur des points gâchettes, zones sensibles du muscle touché. Ce massage est un peu douloureux au début, mais la sensation disparait généralement au bout d’un ou deux jours.

.

  • Réflexologie

6dgWJrPo-reflexologie-plantaire-s-Technique limitée aux mains et aux pieds. Elle est fondée sur la théorie selon laquelle la stimulation des points réflexes situés dans ces zones améliore le fonctionnement des glandes et organes internes qui leur sont liés. Ce massage stimule la circulation et le système nerveux et relaxe profondément.

.

.

  • Drainage lymphatique manuel

imgkine6Cette méthode douce sert à stimuler les fluides du système lymphatique dont le rôle immunitaire est essentiel. Des mouvements légers sont exercés sur les zones du corps où les ganglions lymphatiques sont regroupés (aine, aisselles et cou) afin d’y prévenir ou de soulager la congestion lymphatique. Dans les cas de lymphœdème, gonflement du bras due à une accumulation de lymphe après une chirurgie, radiothérapie…, le bras atteint est massé pour drainer le liquide excédentaire, puis enveloppé d’un bandage de compression pour empêcher le reflux.

  • Thérapie Bowen

Thérapie BowenCrée dans les années 50 par un soigneur sportif australien, Thomas Bowen. Cette technique douce comporte une série de mouvements effectués selon un shéma précis, maintenus quelques secondes puis relâchés. Le thérapeute écarte de ces deux pouces joints bout à bout la peau du dos et du cou recouvrant un muscle et son tendons, exerce une légère pression sur ceux ci, puis ramène la peau dessus. Après le traitement, il est conseillé de boire plusieurs verres d’eau et de marcher sur de courtes distances, à plusieurs reprises dans la journée, pour favoriser la circulation et nettoyer le corps. Cette thérapie vise à soulager des problèmes physiques et psychologiques très divers : douleurs, blessures, symptômes gastro-intestinaux, fatigue, colère, dépression…

  • Shiatsu (au Japon) Tuina (en Chine)

shiatsu155Par des pressions fermes, rythmiques de quelques secondes sur des acupoints  spécifiques (points d’acupunctures). Le praticien utilise aussi les poings, paumes, coudes, genoux et pieds. Le but essentiel est de travailler sur le système énergétique général, de débloquer les méridiens et de libérer la circulation du Ki.

..

  • Approche Trager

seanceÉlaboré dans les années 20 par le médecin américain Milton Trager, cette approche associe massage, méditation et mouvement. Le praticien commence par se mettre dans un état méditatif pour être en empathie avec son patient allongé dont il manipule la tête, le torse, les bras et jambes en effectuant des mouvements doux et rythmiques de traction ou rotation. Ils ont pour but de procurer une sensation de bien-être tout en soulageant la tension, d’accroître la mobilité et d’apaiser l’esprit. Le praticien montre ensuite au patient une série d’exercices afin qu’il retrouve cette sensation de bien-être et qu’il prenne conscience de sa manière de bouger. Cette approche vise à accroître l’aisance de mouvement, à favoriser la détente et à soulager la douleur neuromusculaire.

  • Massage aux pierres chaudes volcaniques

massage-pierre-chaudesIl consiste à appliquer des galets de basalte chauffés sur des acupoints. Ce massage relaxant réduit la douleur. Certains thérapeute associent pierres chaudes et froides pour améliorer la circulation.

.

.

.

  • Massage Esalen ou californien

jlkouCette méthode douce a été élaborée dans les années 60 en Californie à l’institut Esalen, centre éducatif alternatif associant philosophies orientales et occidentales. Elle allie les techniques du massage suédois et de l’acupression à une approche intuitive fondée sur l’écoute de la personne massée. Elle vise à réduire le stress et soulager la douleur musculaire, développer la conscience psychocorporelle, la relation à son environnement.

.

  • Massage thaï

thaimassagePratique millénaire qui associe l’acupression à d’autres techniques de massage. Une pression douce est exercée sur les bras, jambes, mains, pieds et dos; le corps est étiré dans différentes positions. Le but est d’améliorer la souplesse, soulager les tensions musculaires, activer la circulation énergétique et rétablir l’alignement du squelette.

.

.

Il existe de nombreuses autres variantes des massages cités ci-dessus au gré des régions le massage ayurvédique en Inde, coréen, hawaïen, l’anma,  originaire de Chine), holomassage, watsu…

Prudence

Le médecin traitant doit être consulté avant tout massage en cas de certaines maladies (infection, affections de la peau, troubles de la coagulation et maladies graves). Le massage ne doit pas être effectué sur des blessures ou sur le site de tumeurs, fractures ou inflammations (articulations ou tissus).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *